今天是:  | 網站首頁 | 法語學堂 | 外語沙龍 | 資料下載 | 法語交流 | 33地圖 | 川師法語 | 法國地圖 | 法語問答 | 電子雜志
    非常感謝熱心會員們一直以來對我們的支持,有了你們的支持,我們才能做得更好!  [admin  2009-06-01]            免費訂閱法語沙龍免費電子雜志,現已經發送135期  [admin  2009-06-01]        
| 動態 | 語法 | 詞匯 | 閱讀 | 寫作 | 翻譯 | 專業四級 | 公共四級 | TEF考試 | 考研法語 | 法語歌曲 | 法語電影 | 法語招聘 | 法語求職 | 商務法語 | 旅游法語 | 交際法語 | 日常信函 |
| 法語字典 | ; 在線學習 | 學習心得 | 疑難解答 | 留學法國 | 法國教育制度 | 法國留學費用 | 法國留學申請 | 法國留學簽證 | 法國留學獎學金 | 法國留學生活 | 法國留學行前準備 | 高中生留學 |
| 簡明法語教程 | 法語語音教程 | 實用初級法語 | 走遍法國 | 新東方法語一月通 | 北外法語教材第一冊 | 美國法語教材 | 法語發音入門 | 法國留學快訊 | 法國留學經驗 | 法國留學熱門專業 |  
您現在的位置: 法語沙龍 >> 法語學堂 >> 法語學習 >> 法語閱讀 >> 正文 用戶登錄 新用戶注冊
法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(25-27)         
法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(25-27)
作者:未知 文章來源:互聯網 點擊數: 更新時間:2007-02-27 16:43:13
【字體: 】【發表評論】【加入收藏】【告訴好友】【打印此文】【關閉窗口

普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(25-27)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(22-24)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(19-21)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(16-18)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(13-15)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(10-12)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(7-9)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(4-6)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(1-3)最新文章 未知 02-27
普通文章 法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(目錄)最新文章 未知 02-27

CHAPITRE XXV

-Les hommes, dit le petit prince, ils s'enfoncent dans les rapides, mais ils ne savent plus ce qu'ilscherchent. Alors ils s'agitent et tournent en rond...

Et il ajouta:

-Ce n'est pas la peine...

Le puits que nous avions atteint ne ressemblait pas aux autres puits sahariens. Les puits saharienssont de simples trous creusés dans le sable. Celui-là ressemblait à un puits de village. Mais il n'yavait là aucun village, et je croyais rêver.

-C'est étrange, dis-je au petit prince, tout est prêt : la poulie, le seau et la corde...

Il rit, toucha la corde, fit jouer la poulie. Et la poulie gémit comme une vieille girouette quand levent a longtemps dormi.

-Tu entends, dit le petit prince, nous réveillons ce puits et il chante...

Je ne voulais pas qu'il fît un effort:

-Laisse-moi faire, lui dis-je, c'est trop lourd pour toi.

Lentement je hissai la seau jusqu'à la margelle. Je l'y installai bien d'aplomb. Dans mes oreillesdurait le chant de la poulie et, dans l'eau qui tremblait encore, je voyais trembler le soleil.

-J'ai soif de cette eau-là, dit le petit prince, donne-moi à boire...

Et je compris ce qu'il avait cherché!

Je soulevai le seau jusqu'à ses lèvres. Il but, les yeux fermés. C'était doux comme une fête. Elle était née de la marche sous les étoiles, du chant de la poulie, de l'effort de mes bras. Elle étaitbonne pour le coeur, comme un cadeau. Lorsque j'étais petit garçon, la lumière de l'arbre deNoel, la musique de la messe de minuit, la douceur des sourires faisaient ainsi tout lerayonnement du cadeau de Noel que je recevais.

-Les hommes de chez toi, dit le petit prince, cultivent cinq mille roses dans le même jardin... et ilsn'y trouvent pas ce qu'ils cherchent..

.-Ils ne le trouvent pas, répondis-je...

-Et cependant ce qu'ils cherchent pourrait être trouvé dans une seule rose ou un peu d'eau...

Et le petit prince ajouta:

-Mais les yeux sont aveugles. Il faut chercher avec le coeur.

J'avais bu. Je respirais bien. Le sable, au lever du jour, est couleur de miel. J'étais heureux ausside cette couleur de miel. Pourquoi fallait-il que j'eusse de la peine...

-Il faut que tu tiennes ta promesse, me dit doucement le petit prince, qui, de nouveau, s'était assisauprès de moi.

-Quelle promesse?

-Tu sais... une muselière pour mon mouton... je suis responsable de cette fleur!

Je sortis de ma poche mes ébauches de dessin. Le petit prince les aperçut et dit en riant:

-Tes baobabs, ils ressemblent un peu à des choux...

-Oh!

Moi qui étais si fier des baobabs!

-Ton renard... ses oreilles... elles ressemblent un peu à des cornes... et elles sont trop longues!

Et il rit encore.

-Tu es injuste, petit bonhomme, je ne savais rien dessiner que les boas fermés et les boas ouverts.

-Oh! ça ira, dit-il, les enfants savent.

Je crayonnai donc une muselière. Et j'eus le coeur serré en la lui donnant:

-Tu as des projets que j'ignore...

Mais il ne me répondit pas. IL me dit:

-Tu sais, ma chute sur la Terre... c'en sera demain l'anniversaire...

Puis après un silence il dit encore:

-J'étais tombé tout près d'ici...

Et il rougit.

Et de nouveau, sans comprendre pourquoi, j'éprouvai un chagrin bizarre. Cependant unequestion me vint :

-Alors ce n'est pas par hasard que, le matin où je t'ai connu, il y a huit jours, tu te promenaiscomme ça, tout seul, à mille milles de toutes régions habitées! Tu retournais vers le point de tachute?

Le petit prince rougit de nouveau. Il ne répondait jamais aux questions, mais, quand on rougit,ça signifie "oui", n'est-ce pas?

-Ah! lui dis-je, j'ai peur...

Mais il me répondit:

-Tu dois maintenent travailler. Tu dois repartir vers ta machine. Je t'attends ici. R viens demainsoir...

Mais je n'étais pas rassuré. Je me souvenais du renard. On risque de pleurer un peu si l'on s'estlaissé apprivoisé...


CHAPITRE XXVI

Il y avait, à côté du puits, une ruine de vieux mur de pierre. Lorsque je revins de mon travail, lelendemain soir, j'aperçus de loin mon petit prince assis là-haut, les jambes pendantes. Et jel'entendis qui parlait :

-Tu ne t'en souvens donc pas? disait-il. Ce n'est pas tout à fait ici!

Une autre voix lui répondit sans doute, puisqu'il répliqua :

-Si! Si! c'est bien le jour, mais ce n'est pas ici l'endroit...

Je poursuivis ma marche vers le mur. Je ne voyais ni entendais toujours personne. Pourtant lepetit prince répliqua de nouveau:

-... Bien sûr. Tu verras où commence ma trace dans le sable. Tu n'as qu'a m'y attendre. J'y seraicette nuit...

J'étais à vingt mètres du mur et je ne voyais toujours rien.

Le petit prince dit encore, après un silence:

-Tu as du bon venin? Tu es sûr de ne pas me faire souffrir longtemps?

Je fis halte, le coeur serré, mais je ne comprennais toujours pas.

-Maintenent va-t'en, dit-il... je veux redescendre!

Alors j'abaissai moi-même les yeux vers le pied du mur, et je fis un bond! Il était là, dressé versle petit prince, un de ces serpents jaunes qui vous exécutent en trente secondes. Tout en fouillantma poche pour en tirer mon révolver, je pris le pas de course, mais, au bruit que je fis, le serpentse laissa doucement couler dans le sable, comme un jet d'eau qui meurt, et, sans trop se presser,se faufilla entre les pierres avec un léger bruit de métal.

Je parvins au mur juste à temps pour y recevoir dans les bras mon petit bonhomme de prince,pâle comme la neige.

-Quelle est cette histoire-là! Tu parles maintenent avec les serpents!

J'avais défait son éternel cache-nez d'or. Je lui avait mouillé les tempes et l'avais fait boire. Etmaintenant je n'osais plus rien lui demander. Il me regarda gravement et m'entoura le cou de sesbras. Je sentais battre son coeur comme celui d'un oiseau qui meurt, quand on l'a tiré à lacarabine. Il me dit :

-Je suis content que tu aies trouvé ce qui manquait à ta machine. Tu vas pouvoir rentrer cheztoi...

-Comment sais-tu?

Je venais justement lui annoncer que, contre toute espérence, j'avais réussi mon travail!

Il ne répondit rien à ma question, mais il ajouta:

-Moi aussi, aujourd'hui, je rentre chez moi...

Puis, mélancolique:

-C'est bien plus loin... c'est bien plus difficile...

Je sentais bien qu'il se passait quelque chose d'extraordinaire. Je le serrais dans mes bras commeun petit enfant, et cependant il me semblait qu'il coulait verticalement dans un abîme sans que jepusse rien pour le retenir...

Il avait le regard sérieux, perdu très loin:

-J'ai ton mouton. Et j'ai la caisse pour le mouton. Et j'ai la muselière...

Et il sourit avec mélancolie.

J'attendis longtemps. Je sentais qu'il se réchauffait peu à peu:

-Petit bonhomme, tu as peur...

Il avait eu peur, bien sûr! Mais il rit doucement:

-J'aurai bien plus peur ce soir...

De nouveau je me sentis glacé par le sentiment de l'irréparable. Et je compris que je nesupportais pas l'idée de ne plus jamais entendre ce rire. C'était pour moi comme une fontainedans le désert.

-Petit bonhomme, je veux encore t'entendre rire...

Mais il me dit:

-Cette nuit, ça fera un an. Mon étoile se trouvera juste au-dessus de l'endroit où je suis tombél'année dernière...

-Petit bonhomme, n'est-ce pas que c'est un mauvais rêve cette histoire de serpent et derendez-vous et d'étoile...

Mais il ne répondit pas à ma question. Il me dit:

-Ce qui est important, ça ne se voit pas...

-Bien sûr...

-C'est comme pour la fleur. Si tu aimes une fleur qui se trouve dans une étoile, c'est doux, lanuit, de regarder le ciel. Toutes les étoiles sont fleuries.

-Bien sûr...

-Tu regarderas, la nuit, les étoiles. C'est trop petit chez moi pour que je te montre où se trouve lamienne. C'est mieux comme ça. Mon étoile, ça sera pour toi une des étoiles. Alors, toutes lesétoiles, tu aimeras les regarder... Elles seront toutes tes amies. Et puis je vais te faire un cadeau...

Il rit encore.

-Ah! petit bonhomme, petit bonhomme j'aime entendre ce rire!

-Justement ce sera mon cadeau... ce sera comme pour l'eau...

-Que veux-tu dire?

-Les gens ont des étoiles qui ne sont pas les mêmes. Pour les uns, qui voyagent, les étoiles sontdes guides. Pour d'autres elles ne sont rien que de petites lumières. Pour d'autres qui sont savantselles sont des problèmes. Pour mon businessman elles étaient de l'or. Mais toutes ces étoiles-làelles se taisent. Toi, tu auras des étoiles comme personne n'en a...

-Que veux-tu dire?

-Quand tu regarderas le ciel, la nuit, puisque j'habiterai dans l'une d'elles, puisque je rirai dansl'une d'elles, alors ce sera pour toi comme si riaient toutes les étoiles. Tu auras, toi, des étoilesqui savent rire!

Et il rit encore.

-Et quand tu seras consolé (on se console toujours) tu seras content de m'avoir connu. Tu serastoujours mon ami. Tu auras envie de rire avec moi. Et tu ouvriras parfois ta fenêtre, comme ça,pour le plaisir... Et tes amis seront bien étonnés de te voir rire en regardant le ciel. Alors tu leurdiras: "Oui, les étoiles, ça me fait toujours rire!" Et ils te croiront fou. Je t'aurai joué un bienvilain tour...

Et il rit encore.

-Ce sera comme si je t'avais donné, au lieu d'étoiles, des tas de petits grelots qui savent rire...

Et il rit encore. Puis il redevint sérieux :

-Cette nuit... tu sais... ne viens pas.

-Je ne te quitterai pas.

-J'aurai l'air d'avoir mal... j'aurai un peu l'air de mourir. C'est comme ça. Ne viens pas voir ça,ce n'est pas la peine...

-Je ne te quitterai pas.

Mais il était soucieux.

-Je te dis ça... c'est à cause aussi du serpent. Il ne faut pas qu'il te morde... Les serpents, c'estméchant. Ca peut mordre pour le plaisir...

-Je ne te quitterai pas.

Mais quelque chose le rassura :

-C'est vrai qu'ils n'ont pas le venin pour la seconde morsure...

Cette nuit-là je ne le vis pas se mettre en route. Il s'était évadé sans bruit. Quand je réussis à lejoindre il marchait décidé, d'un pas rapide. Il me dit seulement :

-Ah! tu es là...

Et il me prit par la main. Mais il se tourmenta encore :

-Tu as eu tort. Tu auras de la peine. J'aurai l'air d'être mort et ce ne sera pas vrai...

Moi je me taisais.

-Tu comprends. C'est trop loin. Je ne peux pas emportes ce corps-là. C'est trop lourd.

Moi je me taisais.

-Mais ce sera comme une vieille écorce abandonnée. Ce n'est pas triste les vieilles écorces...

Moi je me taisais.

Il se découragea un peu. Mais il fit encore un effort:

-Ce sera gentil, tu sais. Moi aussi je regarderai les étoiles. Toutes les étoiles seront des puits avecune poulie rouillée. Toutes les étoiles me verseront à boire...

Moi je me taisais.

-Ce sera tellement amusant! Tu auras cinq cents millions de grelots, j'aurai cinq cent millions defontaines...

Et il se tut aussi, parce qu'il pleurait...

-C'est là. Laisse moi faire un pas tout seul.

Et il s'assit parce qu'il avait peur.

Il dit encore:

-Tu sais... ma fleur... j'en suis responsable! Et elle est tellement faible! Et elle est tellement naive.Elle a quatre épines de rien du tout pour la protéger contre le monde...

Moi je m'assis parce que je ne pouvais plus me tenir debout. Il dit:

-Voilà... C'est tout...

Il hésita encore un peu, puis se releva. Il fit un pas. Moi je ne pouvais pas bouger.

Il n'y eut rien qu'un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne criapas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ca ne fit même pas de bruit, à cause du sable.


CHAPITRE XXVII

Et maintenant, bien sûr, ça fait six ans déjà... Je n'ai jamais encore raconté cette histoire. Lescamarades qui m'ont revu ont été bien contents de me revoir vivant. J'étais triste mais je leurdisais : C'est la fatigue...

Maintenant je me suis un peu consolé. C'est à dire... pas tout à fait. Mais je sais bien qu'il estrevenu à sa planète, car, au lever du jour, je n'ai pas retrouvé son corps. Ce n'était pas uncorps tellement lourd... Et j'aime la nuit écouter les étoiles. C'est comme cinq cent millions degrelots...

Mais voilà qu'il passe quelque chose d'extraordinaire. La muselière que j'ai dessinée pour lepetit prince, j'ai oublié d'y ajouter la courroie de cuir! Il n'aura jamais pu l'attacher au mouton.Alors je me demande: "Que s'est-il passé sur sa planète? Peut-être bien que le mouton à mangéla fleur..."

Tantôt je me dis: "Sûrement non! Le petit prince enferme sa fleur toutes les nuits sous son globede verre, et il surveille bien son mouton..." Alors je suis heureux. Et toutes les étoiles rientdoucement.

Tantôt je me dis: "On est distrait une fois ou l'autre, et ça suffit! Il a oublié, un soir, le verre, oubien le mouton est sorti sans bruit pendant la nuit..." Alors les grelots se changent tous enlarmes!...

C'est là un bien grand mystère. Pour vous qui aimez aussi le petit prince, comme pour moi, riende l'univers n'est semblable si quelque part, on ne sait où, un mouton que nous ne connaissonspas a, oui ou non, mangé une rose...

Regardez le ciel. Demandez-vous : le mouton oui ou non a-t-il mangé la fleur? Et vous verrezcomme tout change...

Et aucune grande personne ne comprendra jamais que ça a tellement d'importance!

FIN

Ca c'est pour moi, le plus beau et le plus triste paysage du monde. C'est le même paysage que celui de la page précédente, mais je l'ai dessiné une fois encore pour bien vous le montrer. C'est ici que le petit prince a apparu sur terre, puis disparu.

Regardez attentivement ce paysage afin d'être sûr de le reconnaître, si vous voyagez un jour en Afrique, dans le désert. Et, s'il vous arrive de passer par là, je vous supplie, ne vous pressez pas, attendez un peu juste sous l'étoile! Si alors un enfant vient à vous, s'il rit, s'il a les cheveux d'or, s'il ne répond pas quand on l'interroge, vous devinerez bien qui il est. Alors soyez gentils! Ne me laissez pas tellement triste: écrivez-moi vite qu'il est revenu...

  • 上一篇文章:

  • 下一篇文章:
  • 【字體: 】【發表評論】【加入收藏】【告訴好友】【打印此文】【關閉窗口

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

    ●免責聲明: 本站的資源都來自網上收集或網友上傳,其版權歸作者本人所有,如果有任何侵犯您權益的地方,請來信告知我們,我們將在3個工作日內刪除,謝謝。

    ---------------------------------------------------------------------------------------------

    “法語助手”授權法語在線辭典:

    輸入要查找的單詞

    輸入要查找的變位

    提示:輸入法語字符時可以用相應的英語字母替代 例如查找être只需輸入etre即可

    法 語 工 具

    法語學習網址收藏
    免費制作個人簡歷
    免費法語在線詞典
    法語網頁在線翻譯
    免費法漢漢法詞典
    免費英語在線詞典
    免費法語廣播收聽
    法語翻譯:

    最 新 文 章

     錦正茂科技有限公司
     從法國媒體的“政治正確”說開去
     中國三維地圖-中國電子地圖-公交線路查詢-456地圖-地圖
     新東方法語一月通1.1課
     功夫之王在線觀看-電影下載-迅雷下載-
     學習法語26個字母歌(兒童版)
     法國最受歡迎電影32首主題曲
     中國國歌《義勇軍進行曲》的法文版
     《新無國界法語》mp3課文下載(全)
     [分享]《法語》第一冊學習筆記

    最 新 推 薦

    相 關 文 章

    法國最受歡迎電影32首主題曲
    法語資料《法語學習基礎教程》
    《法語語音速成》-課文錄音mp3+課文電子版
    北京人民廣播電臺《法語三百句》法語廣播教學錄音
    [法語歌曲專輯]21首mp3歌曲免費下載《Cafe De Flore R
    法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(22-24)
    法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(19-21)
    法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(16-18)
    法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(13-15)
    法語原版《小王子》閱讀 Le petit Prince(10-12)

    最 新 調 查

     沒有任何調查
    快來投出自己關鍵的一票吧!

    ·法語音標問題·最美麗的法語單詞·法語入門教程?哪個好·法語翻譯 請盡快
    ·我把法語翻譯成中文誰給我翻譯下·幾個法語翻譯·幫忙用法語翻譯一下·法語音標發音mp3
    ·想做個專業法語翻譯·法語的語序和英語一樣嗎?若把法·麻煩懂法語的朋友用法語翻譯以下·法語翻譯 急~
    ·求法語翻譯“關于注冊的”·緊急求助:簡單的法語翻譯!!!·法語翻譯一個名詞解釋·如何用法語翻譯
    ·法語翻譯。。。·法語翻譯~~~·急求法語翻譯·急求法語翻譯!!!
    ·法語翻譯成中文,謝謝!·法語翻譯(中翻法)·法語學習?·求助法語翻譯,不甚感激
    ·誰能幫忙做下法語翻譯,謝謝~~~·法語學習到哪里·急求法語翻譯啊。。。。。。·求助法語翻譯句子.中譯法
    ·如何在2個月時間里快速提高法語翻·法語翻譯,緊急翻譯下邀請函,謝·法語翻譯有什么職業前景 例如:可·法語翻譯是什么基礎啊?
    ·關于拿破侖一句話的法語翻譯·”一切都會好的”  求法語翻譯·幫我用法語翻譯下文章啊,明天有·幾個簡單的法語翻譯 寫信時用的,
    ·求法語翻譯…………·法語學習方法·法語翻譯一個句子·誰會法語翻譯啊
    ·法語翻譯,馬上要,立即采納!!·從零開始學法語???·法語翻譯。。求助。。·急求法語翻譯:
    ·法語翻譯,請高手進,謝謝~~!!!·法語翻譯 一家新店開業,寫的一些·不想煩惱太多的過去,但是總有那·求助:用法語翻譯一段自我介紹
    ·專業法語翻譯·法語學習.·一些關于貓的法語翻譯·法語翻譯,化妝品上的
    ·如何做好法語翻譯工作?謝謝回答·小文章法語翻譯·請教一段法語翻譯·關于法語學習問題
    ·法語學習網站·我要學法語·高分法語問題·我想學法語!!!
    網友評論:(只顯示最新10條。評論內容只代表網友觀點,與本站立場無關!)
    ●法語學習網-法語沙龍[ www.sfsgtt.tw ]里提供的法語歌曲、法語電影、法語聽力資料均為免費下載,一般集中在兩個欄目里[如下],一般要求免費注冊成為會員。
    1.法語視聽 /Article/ShowClass.asp?ClassID=9
    2.法語資料下載 /Soft/Index.asp
    ●下載形式有兩種:
    1.常規下載:可以用常用的下載工具下載[flashget 網絡螞蟻 迅雷等,右鍵 ‘目標另存為’也行]
    2.BT下載:即使用bt下載工具下載本站資料,一般使用emule[電騾] 這需要你先安裝emule,然后點emule的專用下載地址 附:eMule主頁 下載eMule 使用指南 
    ●法語沙龍的站內資源具有時效性,站內文章發表的時候都是可以下載的,如果某資料始終不能下載,原因是你來的太晚了,下載地址失效了:)
    安徽十一选五开奖结果走势图